« Happy », « Hello » : pourquoi les titres courts deviennent plus facilement des tubes ?

Même si on ne l’avait pas forcément remarqué, les titres à un mot sont plus nombreux aujourd’hui. Comme toujours, il y a une bonne raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *