Formation Comment devenir surveillant pénitentiaire ?

Formation Comment devenir surveillant pénitentiaire ?

Nouvelle Formation vers Emploi

Le surveillant pénitentiaire est un agent de la fonction publique. Il dépend de l’administration pénitentiaire (ministère de la Justice). Le rôle du surveillant pénitentiaire est d’assurer la surveillance et la sécurité des détenus dans un centre pénitentiaire, le plus souvent en prison ou en maison d’arrêt. Vous souhaitez savoir comment devenir surveillant ou surveillante pénitentiaire ? Vous êtes au bon endroit !

Les missions principales du surveillant pénitentiaire

Le surveillant pénitentiaire, ou gardien de prison assure la sécurité de la population carcérale. Il empêche les agressions entre détenus et à l’encontre du personnel de surveillance mais aussi les mutineries et les évasions. Il veille au strict respect du règlement. Pour cela, le surveillant effectue des rondes au sein de l’établissement pénitentiaire, il surveille les activités des détenus et les accompagne dans leurs déplacements (parloir, activités culturelles, sorties en extérieur, promenades, ateliers) et apporte les plateaux repas. Il contrôle aussi les allers et venues (ouverture et fermeture des portes, des cellules, etc.), le courrier et participe aux fouilles des cellules et des personnes en détention susceptibles de cacher des objets interdits (ou dangereux). Outre cette surveillance stricto sensu, le surveillant pénitentiaire doit aussi favoriser la réinsertion des détenus. Cette mission se réalise conjointement avec les Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation (SPIP) et certains métiers évoluant dans le secteur social et le domaine juridique : asssistant(e) social, avocat, conseiller d’orientation, juge, etc. Il doit notamment tout faire pour limiter les risques de récidive des personnes détenues et éviter qu’ils retombent dans la délinquance ou la criminalité. La dimension humaine du métier est donc primordial dans la mesure où le gardien de prison est souvent l’interlocuteur privilégié des personnes incarcérées. Il doit ainsi s’assurer de leur bonne santé psychologique et physique des détenus dans un univers où le risque suicidaire est accru en raison notamment de l’isolement et de la privation de liberté.

Les compétences requises pour devenir surveillant pénitentiaire

Travailler dans les prisons peut s’avérer stressant et nécessite d’avoir énormément de sang-froid. Même s’il est souvent fantasmé, l’univers carcéral n’est pas fait pour tout le monde et il faut savoir rester stoïque face à certaines insultes et provocations, et agir rapidement lors des situations conflictuelles. Diplomatie, autorité, vigilance et sens de l’écoute sont les maîtres mots de la profession. Ce sont les qualités humaines et les compétences relationnelles qui feront toute la différence pour les gardes pénitentiaires puisqu’elles permettront d’apaiser les éventuelles tensions et de gagner la confiance des détenus. Aussi, si vous souhaitez devenir surveillant pénitentiaire, on ne que vous encourager à vous intéresser à la psychologie humaine et à développer vos capacités d’écoute. Les surveillants pénitentiaires peuvent exercer de jour comme de nuit, tout au long de l’année. Travaillant souvent en position debout, le surveillant ou la gardienne de prison doit avoir une bonne condition physique.

Devenez surveillant pénitentiaireFormations couramment suivies dans ce domaine :

Préparation au concours de Surveillant Pénitentiaire

Avis du centre6 à 36 moisÀ distanceNous contacterVoir le site du centre

L e concours de surveillant pénitentiaire

Pour devenir agent pénitentiaire, il faut impérativement passer un concours de la fonction publique d’Etat (catégorie C). Pour se présenter à ce concours, les candidats doivent :

  • Avoir un casier judiciaire vierge.
  • Être âgé d’au moins 19 ans et 45 ans maximum au 1er janvier de l’année du concours
  • Être titulaire du brevet des collèges (ou diplôme équivalent).
  • Être de nationalité française.

Il y a une épreuve d’admissibilité comprenant :

  • Un questionnaire de raisonnement logique et de culture générale (QCM)
  • Épreuve de rédaction de compte-rendu d’accident

Et une épreuve d’admission, comprenant :

  • Des tests psychotechniques (suivi d’un entretien avec un psychologue)
  • Une série d’épreuves physiques
  • Un épreuve orale (entretien de personnalité visant à évaluer ses capacités et sa motivation à exercer le métier d’agent pénitentiaire ou reconnaissance d’expérience).

Le concours de surveillant de l’administration pénitentiaire est pour le moins sélectif puisque le taux moyen de réussite est  seulement de 10%. Toutefois, de nombreux centres de formation proposent des préparations au concours afin d’accroître vos chances de réussite de manière significative. Vous pourrez suivre une préparation à distance ou en présentiel selon vos préférences et disponibilités.

La formation à l’ENAP

Une fois reçus, les candidats sont formés durant 8 mois à l’École Nationale de l’Administration Pénitentiaire (ENAP). La formation, ponctuée de stages, porte sur le droit pénitentiaire, la déontologie en milieu pénitentiaire, l’apprentissage des techniques et geste relatifs au maintien de l’ordre et aux règles de sécurité en milieu carcéral, à la connaissance de l’environnement et des différents intervenants, etc.

Quels employeurs et quel salaire pour les surveillants pénitentiaires ?

Les surveillants de prison peuvent exercer dans l’un des 187 établissements pénitentiaires  :

  • maison d’arrêt
  • prison pour femmes
  • centre de détention
  • maison centrale
  • établissement pour mineurs
  • etc.

C’est l’affectation délivrée par l’ENAP (en fonction du rang de classement du futur agent pénitentiaire) qui déterminera l’établissement dans lequel il commencera sa carrière. Le surveillant pénitentiaire est soumis au statut général de la fonction publique. En tant que surveillant stagiaire, il perçoit un salaire de 1547€, sa rémunération mensuelle pourra grimper s’il évolue et change de poste. Ainsi des gardiens de prison expérimentés peuvent toucher une somme comprise entre 2100 et 2600€.

Quelle évolutions de carrière pour un agent pénitentiaire ?

Le surveillant pénitentiaire peut évoluer tout au long de sa carrière, notamment grâce à des formations ou des concours interne même si l’ancienneté aura aussi un rôle à jouer.

Les principaux postes d’encadrement ou de commandement de l’agent pénitentiaire :

  • surveillant brigadier
  • premier surveillant
  • major
  • lieutenant pénitentiaire
  • capitaine
  • commandant pénitentiaire.

D’autres métiers de l’administration pénitentiaire sont ouverts aux surveillants pénitentiaires souhaitant accomplir de nouvelles missions et endosser de nouvelles responsabilités, c’est le cas du métier de directeur de prison accessible via le concours de directeur des services pénitentiaires (catégorie A) qui permet de devenir ce qu’on appelle plus communément directeur de prison ou chef d’établissement pénitentiaire.

Trouvez la Bonne Formation