Formation Comment devenir vendeur en parfumerie ?

Formation Comment devenir vendeur en parfumerie ?

Augmentez vos compétences

Le vendeur (ou conseiller de vente) en parfumerie exerce généralement dans une boutique de beauté et d’esthétique, qu’il s’agisse d’une franchise ou d’un magasin indépendant. Le vendeur en parfumerie est encadré par le responsable de magasin (voir un chef de rayon dans les établissement de grandes tailles). Sa mission est de recevoir et de conseiller la clientèle. Il oriente les clients vers le choix le mieux adapté. S’attachant à respecter les goûts du client, il s’appuie sur sa maîtrise des produits mais aussi sur des connaissances cosmétiques et dermatologiques (nature de la peau, etc.) et choisit un panel de produits qu’il fait tester et comparer.

Outre les parfums, le vendeur en parfumerie est amené à vendre des produits et soins parfumés et parfois des produits cosmétiques. Il veille à ce que les accessoires utilisés pour faire tester les produits soient d’une hygiène irréprochable. Pour le reste, ses missions sont celles d’un vendeur en magasin classique : réception de commandes, étiquetage, encaissement, fidélisation, inventaire, etc.

Outre le fait d’avoir un odorat développé et entraîné, le vendeur en parfumerie doit être d’une attitude irréprochable. Souriant, accueillant, doté d’un excellent sens relationnel, le vendeur en parfumerie ne doit jamais oublié que son rôle est de conseiller, et non de pousser à l’achat. Il est le premier interlocuteur du client et garant de l’image du magasin. Son objectif ? Faire en sorte que le client reparte satisfait. La maîtrise d’une langue étrangère (anglais, russe, arabe, etc.) est très appréciée dans les parfumeries de luxe.

> Devenez vendeur en parfumerie

Etudes et formation

Pour accéder à la profession, il est conseillé d’avoir une formation en maquillage/cosmétique/esthétique.

  • CAP esthétique, cosmétique, parfumerie : d’une durée de deux ans, la formation porte sur les techniques de soins, les techniques de ventes de produits de soins, cosmétiques, parfum, …
  • BP esthétique, cosmétique, parfumerie : ce brevet professionnel fait suite au CAP Esthétique, cosmétique, parfumerie. La formation dure deux ans : accueil, techniques de soins, gestion de personnel, gestion administrative et financière, etc.
  • Bac pro esthétique, cosmétique, parfumerie : ce diplôme se prépare en trois ans après le Bac. La formation porte sur les techniques de soins, la vente de produits, gestion administrative et financière, encadrement.
  • BTS esthétique, cosmétique, parfumerie option management : la formation dure deux ans, après le bac. Ce diplôme concerne les postes d’encadrement et de gérance : suivi et fidélisation de clientèle, encadrement, gestion d’entreprise, etc.
  • Titre de Conseiller de Vente en Parfumerie et Cosmétiques : ce titre de niveau IV (Bac) est inscrit au RCNP. Il existe deux lieux de certification, la CCI de Lens et la CCI de Lyon. Il a pour objectif de former à l’accueil et au conseil client, aux techniques de vente, et aux bonnes pratiques de travail dans un point de vente.

D’autre part, un diplôme commercial (Bac Pro commerce, BTS NDRC, etc.) accompagné d’une expérience dans le milieu peut aussi convenir.

Trouvez la Bonne Formation