Le bilan de compétences devient incontournable suit à la covid-19

Le bilan de compétences devient incontournable suit à la covid-19

La crise sanitaire liée au Covid-19 a encouragé les Français à solliciter un bilan de compétences afin de définir un nouveau projet professionnel.

La crise sanitaire a complètement perturbé nos modes de vie et notre rapport au travail. Pour beaucoup de Français, cette période a été propice à la réflexion quant à leur avenir professionnel. Si certains n’ont eu tout bonnement pas eu le choix d’y songer en raison d’un licenciement économique par exemple, d’autres ont senti que pour leur bien-être, leur santé mentale, voire physique, il était temps de changer de voie, quitter leur travail et entamer une reconversion professionnelle.

Un grand nombre de ces actifs provient de secteurs d’activité touchés de plein fouet par la crise sanitaire comme une partie du monde du commerce, mais aussi l’hôtellerie-restauration, le tourisme, l’événementiel et plus largement le secteur culturel. Toutefois, de nombreux actifs, ayant pourtant une situation confortable, ont également remis en question l’adéquation de leur poste actuel avec leurs valeurs et leurs véritables envies professionnelles. Grâce au bilan de compétences, les salariés comme les demandeurs d’emploi, ont pu définir un tout nouveau projet professionnel et se constituer une feuille de route pour parvenir à le concrétiser dans des délais raisonnables.

Le succès du bilan de compétences perdure en 2021

Le bilan de compétences est le dispositif idéal pour faire le point sur sa carrière, identifier ses points forts, ses lacunes mais aussi ses aspirations professionnelles les plus enfouies en vue de trouver un projet viable et crédible au regard du marché du travail. Le nombre de bilans de compétences financés grâce au CPF (Compte Personnel de Formation) des actifs a grimpé de manière significative depuis la crise sanitaire comme l’a récemment indiqué le ministère du Travail au journal 20 Minutes.

L’évolution au cours de ces trois dernières années est frappante :

  • 2019 : 33 000 bilans de compétences
  • 2020 : 50 000 bilans de compétences
  • 2021 déjà plus de 30 000 bilans de compétences sollicités rien qu’au cours de ces 6 premiers mois !

Le bilan de compétences est une réelle opportunité pour se reconvertir et trouver enfin sa voie. A l’issue de ce dispositif comportant 3 étapes, vous aurez toutes les cartes en main pour donner un nouvel élan à votre carrière et exercer un métier qui contribuera à votre épanouissement personnel. Une formation certifiante ou diplômante pourra être la solution à envisager pour mener à bien ce projet qui vous tient à cœur.

Financer votre future bilan de compétences avec votre CPF

Le coût d’un bilan de compétences est d’environ 2 000€. S’il existe plusieurs types de financement, le CPF est bien souvent le plus approprié pour réaliser un bilan de compétences à moindre frais. Avec un Compte Personnel de Formation enrichi de 500€ chaque année, les actifs n’ayant pas suivi d’actions de formation depuis un certain temps ont généralement l’opportunité d’effectuer cette démarche sans dépenser le moindre centime. Consultez votre solde CPF sur le site ou l’application Mon Compte Formation, pour savoir si vous faites partie de ces personnes pouvant réaliser un bilan de compétence gratuitement !